Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Imagine sur Zelo

par Nell' 27 Décembre 2014, 21:41 imagines and fictions

Tu cours encore et toujours depuis plus d'une heure. Tes poumons risquent de te lâcher d'un moment ou un autre mais tu ne peux pas arrêter. Tu dois fuir. Si ils te rattrapent ils vont te tuer. Soudain une main t'attrape et t'empêche de respirer en te plaquant dans une ruelle sombre. Désormais c'est ton cœur qui risque de lâcher tellement tu as peur.
- Ne t'inquiète pas je ne te ferra rien. Te chuchotes alors un voix masculine.
Cette voix arrive à calmer ton cœur. Quelque chose dans voix fait que tu te sens en sécurité. Et mon dieux que sa voix est sexy.
- C'est bon ils sont partis ! ça va ? te demande t il alors en t'aidant à sortir de la ruelle.
Tu aperçois alors le visage de ton sauveur. Il est grand, très grand avec une bouille de gosse mais tu le trouves néanmoins sexy.
- Oui merci beaucoup ... euh ... je ne connais même pas ton prénom.
- Zelo et toi ?
- Berfin ! Réponds tu en souriant.
Vous vous mettez alors à marcher et vous apprenez à vous connaitre. Vous avez de nombreux point commun ce qui vous rapproche.
- Au fait qu'est ce que tu as fais pour qu'ils te poursuivent ? te demande t il soudain.
- Ah ... eh bien en fait je fais partis d'une bande et ils m'ont suivis pour se venger.
- Toi tu fais partis d'une bande ???!!! crie t il alors.
- Oui pourquoi ce la t'étonnes à ce point ? demandes tu un peu vexé.
- Bah je ne m'attendais pas à ce qu'une jolie fille comme toi puis faire quoi que se soit de violent. répond t il en souriant.
Cette révélation ne te met pas en colère au contraire cela te fait rougir. Vous continuez à parlez et il te raccompagne jusque chez toi. Une fois devant chez toi vous vous saluez et tu lui fait un bisous sur la joue pour le remercier. Tu as vraiment bien accroché avec Zelo et tu espères le revoir bien vite. Les jours passent et tu ne revoies pas Zelo cela te rends triste car il te manque énormément. Tes amies de ta bandes le remarque.
- Berfin qu'est ce qui t'arrive ? te demande la chef de la bande qui est ta meilleure amie.
- Rien ne t'inquiètes pas .
- Tu es amoureuse c'est ça ?
- Quoi !!!! Cries tu.
- Je ne t'ai jamais vu comme ça avant. Alors qui est ce ? te demande t elle en te poussant doucement l'épaule.
- Un inconnu. Avoues tu tristement.
- un Inconnu ??? Mais tu l'as rencontré ou ?
- Je me suis fait poursuivre par la bande du lycée X et c'est lui qui m'a aidé. Depuis je en l'ai jamais revu.
- Oh Berfin ne t'inquiètes pas si le destin le veux tu le reverra. Te rassure t elle en te faisant un câlin. ça te dit d'aller au lycée X pour régler le problème ?
- Ok ! ça me défoulera. Acceptes tu en souriant.
Quand vous arrivez au lycée X vous trouvez la bande rivale devant le lycée.
- Alors ma belle tu es revenue ! J'ai eut du mal à te trouver la dernière fois ! Dit le chef en s'approchant de toi. Tu ne t'échappera pas cette fois.
Il met alors une main sous ton menton et tente de t'embrasser. Tu le gifles violement ce qui le fait rire.
- Alors c'est comme ça que tu veux que ça se finisse. Dommage on aurait pu s'amuser ensemble.
Son comportement commence à t'inquiéter. Alors tu t'éloignes de lui et parler à ta meilleure amie.
- Ton frère à bien une bande dans ce lycée tu ne voudrais pas lui demander de l'aide par que la on ne va pas toute s'en sortir sinon ...
Sur ces mots elle acquiesce et envoi un sms à son frère. *
- Alors Berfin qu'est ce que tu décides ma belle ?
- Ne t'approche plus jamais d'elle !!! Cria alors ta meilleure amie.
C'est alors que le combat s'engagea. dans votre bande vous n'êtes que 5 alors que eux sont deux fois plus nombreux. Heureusement vous vous battez mieux qu'eux mais au bout de dix minutes vous n'aviez mis K.O que 5 des membre de leur bande et vous commenciez vraiment à fatiguer. C'est alors que le chef s'approcha de toi.
- Alors ma belle tu veux qu'on se batte jusqu'au bout ou tu me cèdera ?
- Jamais !
Mécontent de ta réponse il commença à te frapper mais tu ripostais encore et toujours. C'est alors qu'il te donne un violent coup de pied à l'abdomen. Tu atterris par terre et tu n'as même pas le temps de te relever qu'il se met au dessus de toi et te gifle. Tu essaye de te débattre et le donne un coup à son entre jambe. Tu en profites alors pour te relever mais. Le chef se relève aussi très vite et te plaque contre le mur. Cette fois ci tu en peux absolument pas bouger. C'est alors qu'il t'embrasse à pleine bouche. Tu espères qu'il éloigne vite son visage du tien mais son baiser se prolonge. Tu dois alors le mordre pour qu'il te lâche.
- Salope ! Cri-t-il en levant la main.
Tu fermes alors les yeux attendant le contacte de sa main sur ton visage mais quand tu rouvres les yeux te vois Zelo devant tes yeux.
- ça va ? te demande t il affolé.
- Grace à toi oui. Soupires tu en te blottissant dans ses bras. Mais qu'est ce que tu fais la ?
- Je fais partis de la bande de Bang la frère de ta chef !
C'ets alors que tu vois arriver le chef de la bande plus furieux que jamais avec un batte de baseball dans les mains. Tu ne sais pas si c'est une poussée d'adrénaline qui te donne autant de force. Mais tu plaques Zelo contre le mur et assigne un violent coup de pied au chef. Sous la puissance du chef ce dernier atterri à terre. Tu te précipites sur lui et le met enfin K.O par un coup de point mémorable. Quand tu te relèves tu regardes autour de toi et aperçoit ta meilleur amie à coté de son frère. Les autres membres de ton groupe parle avec les autres garçons du groupe. Heureusement tout le monde va bien, vous êtes blessées mais en vie. C'est alors que tu te retourne vers Zelo qui te souris. Tu es tellement contente de le retrouver que tu te précipite sur lui. Quand tu lui saute dessus et il te prend dans ses bras et tu mets tes jambes autour de sa taille. Quand vos visages se trouvent a quelques centimètres l'un de l'autre ce dernier te regarde dans les yeux et capturent doucement tes lèvres. Tu en avais tellement envie que tu lui rend son baiser avec empressement.
- Je t'aime Berfin je sais que c'est bizarre mais je t'aime. Dit il en souriant.
- Je t'aime aussi ! tu m'as tellement manqué. Soupires tu avant de l'embrasser passionnément sous les sifflements de vos deux bandes réunis.

Imagine sur Zelo

commentaires

Haut de page