Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Imagine sur Niel

par Nell' 27 Décembre 2014, 21:04 imagines and fictions

Aujourd'hui c'était lundi alors tu devais te lever pour aller à ton lycée. Tu mis ton uniforme et partis réveiller ton frère avant de descendre déjeuner .
- CAP !! Debout feignant !! dis tu en ouvrant les rideaux de sa chambre laissant rentrer la lumière dans la chambre de ton frère.
- Mmm. Gémit une forme sous les couvertures.
- Tu l'auras voulu. Tu pris alors de l'élan et sauta sur le lit en atterrissant en plein sur ton frère qui fut écrasé. Mais qui se réveilla pour commencer à te chatouillé. Cela dura jusqu'à ce que votre mère vous demande devenir déjeuner.
- Aahahha ! On arrive maman ! crias tu en t'échappant de l'emprise de ton frère. Par contre se serait cool que tu ne descendes pas en caleçon la voisine et dans la cuisine avec maman. Lui dis tu dans un clin d'œil.
- Eh !! Ma sœur n'est qu'une perverse !! cria alors ce dernier en te balançant un oreiller pour te forcer à sortir afin qu'il puisse s'habiller. Tu descendis alors dans la cuisine et rigolant et saluas ta mère et votre voisine avant de commencer ton petit déjeuner. Au bout de 30 minutes ton frère vu enfin habillé et comme il était leur de partir tu lui avait préparer de quoi pouvoir manger sur le chemin. Comme à chaque fois que vous partiez ensemble au lycée vous arrivèrent toi sur son dos et CAP avec vos deux sac dans les mains.
- Arrête toi grand frère je descends . Dis tu. sur ce ton frère ce rapprocha du mur pour que tu puisse t'y appuyer afin de descendre sans tomber. Mais soudain deux mains se posèrent sur tes hanches et quand tu fus au sol tu te retrouvas face à Niel le meilleur ami de ton frère et la mec le plus célèbre du lycée.
- Merci Niel c'est gentil. Le remercias tu en rougissant. Cela faisait plus d'un an que tu étais tombé amoureuse de lui mais comme toutes les filles lui tourne autour et que ton frère et lui sont les meilleurs amis du monde, tu n'as jamais oser lui avouer tes sentiments.
- Ah Niel toujours aussi gentil et charmant avec tout le monde. Pas étonnant que tu soit le plus populaire du groupe. Rigola Cheonji en arrivant avec le reste des membres du groupe L.joe, Changjo et Ricky.
- Et oui le charme on la ou on la pas ! Répondit il dans un sourire qui te faisait fondre comme à chaque fois.
- Bon je vais rejoindre mes amis. Interviens tu en entrant dans la cours du lycée.
- Attend Marie ! Dit Niel en te retenant par la main. Tu nous rejoins sur le toit pour midi ? te demanda-t-il avec un sourire angeoleur.
- Euh ... oui .. oui , bafouillas tu avant de t'inclinais respectueusement et de partir rejoindre tes amis sous le regard tueur de toutes les filles du lycée.
Tes cours se passèrent sans problème à ton plus grand soulagement jusqu'à la pause du midi ou les trois filles les plus populaires du lycée et faisant partie du fan club de Niel. Elles t'attrapèrent pas les deux bras et t'emmenèrent dans les toilettes.
- Que faisais tu ce matin avec Niel ? Hurla alors leur chef Yuri en te giflant violemment Ce juste te surpris tellement que tu tombas par terre.
- Mais rien je te le promets ! Niel est juste ami avec mon frère. Te défendis tu.
- Ah d'autre ! Ne t'approche plus jamais de lui !!!!! A ses mots ses sbires commencèrent à te frapper et au bout de quelques secondes qui te parurent une éternité elles partirent en te laissant seule dans un état pitoyable. Tu pus enfin verser des larmes de douleurs et puisas dans tes dernières forces afin de t'adosser contre le mur. C'est alors qu'une jeune fille rentra dans les toilettes et se précipita vers toi en te voyant remplis de bleues.
- Marie !! qui t'a fait ça ? tu compris alors à la voix qu'il s'agissait de la jeune sœur de Niel.
- Hara ... c'est rien ... réussis tu à articuler avec beaucoup de mal.
- Mais si !! Je vais chercher mon frère et je reviens. Tu l'as stoppa net dans son élan en lui attrapant le bras.
- Ne dit rien à Niel ... promets le moi ...
Devant ta supplication elle te le promis et alors tu t'évanouies. Quand tu te réveillas tu ne savais pas ou tu étais et surtout comment tu étais arrivé là.
- Marie tu es enfin réveillé ! Cria Hara en venant se jeter sur toi. Tu m'as fait peur !
- Hara ? Je suis ou la ? demandas tu en regardant au tour de toi.
- Tu es dans ma chambre ^^. J'ai demandé à mon petit ami de venir nous chercher et c'est lui qui t'a poser dans le lit. Et ne t'inquiète pas j'ai trouvé une excuse débile pour les profs. T'explique-t-elle dans un clin d'œil.
- D'accord merci beaucoup. Je te le revaudrais. tu essayas alors de te levé avec difficulté.
- Attend je vais t'aider ! Dit elle en venant passer un bras à ta hanche et t'emmena jusque dans le salon de leur maison. Puis sa mère arriva et déposa devant vous un vers de limonade fraîche.
- Tient ma belle cela devrais te réveiller un peu.
- Merci beaucoup madame. La remercias tu en t'inclinant.
- Je t'en prie ! Je suis ravie de pouvoir enfin te rencontrer j'ai tellement entendu parlé de toi par mes enfants même si j'aurais aimé que cela se face dans d'autre circonstances . Bon on va soigner ces vilaines plaies et je te raccompagnerais en voiture jusque chez toi avant que ton frère ne rentre. Te dit-elle d'un air complice. Te soigner prit un peu plus de temps que prévu car certaines plaies te faisaient affreusement souffrir mais au bout d'une heure la mère de Niel eut finit de te soigner. Puis tu remercia mille fois Hara et elle et rentra chez toi accompagné des deux femmes.
- Papa , Maman je suis rentrée !
- Coucou mon trésor ta journée c'est bien ... passé ... s'étouffa ta mère en voyant que tu avais du mal à marcher. Elle se précipita alors vers toi et te demanda ce qui t'étais arrivé. Tu lui expliqua alors toute ton histoire, et à ton père aussi. Et leur fit jurer de ne rien dire a CAP pour éviter qu'il est lui aussi des ennuis. Ce dernier rentra 30 minutes après, heureusement entre temps tu étais parti te maquille afin de masquer tes blessures au visage et enfila un t-shirt a manche longue et un pantalon long.
- Oh ma sœur adoré !!! Tu m'as manqué !! Pourquoi tu n'ais pas venu ce midi ? Te demanda-t-il en t'enlaçant te faisant mal mais tu ne laissas rien paraître.
- Oui désolé j'étais avec Hara la sœur de Niel elle avait besoin de moi alors je suis parti l'aider. Mentis tu.
- D'accord. Bon on Mange !? demanda ce dernier soudain très enjoué. Et oui ton frère était un vrai morfale.
La soirée se passa tranquillement tes parents regardèrent la télé tandis que toi et ton frère restèrent dans ta chambre à parler jusqu’à ce vous vous endormiez.
Depuis l'incident tu restez toujours avec Hara et tes amis et fuyais Niel tu en lui disais même plus bonjour ce qui l'inquiéta. Mais tu faisais comme si tu ne le connaissais pas ce qui te faisait souffrir mais tu n'avais pas le choix. Mais Niel ne l'entendait pas de cette oreille car tandis que tu déjeuner avec sa sœur il te prit par le bras et t’entraîna dans un coin un peu plus loin.
- Marie qu'est ce qui t'arrives j'ai fait quelque chose de mal ? Te demanda-t-il avec un air de chine battu qui le rendait encore plus mignon que d'habitude.
- Mais non voyons c'est juste qu'on ne sait pas trop vu car je suis souvent avec ta sœur ... improvisas tu maladroitement. Heureusement pour toi Hara arriva à ton secours.
- Grand frère on était dans une discussion très importante alors tu lui parleras plus tard. intervient elle en tirant la langue à son frère qui lui sourie gentiment et te laissa partir bars de dessus bras dessous avec cette dernière.
Malheureusement pour toi Yuri et sa bande avait tout vu et cette fois ci elles décidèrent que tu ne t'en tirerais pas aussi facilement que la dernière fois. Mais toi tu ne te doutais de rien et quand la pause fut fini tu te dirigeas vers les vestiaire pour te changer car aujourd'hui vous aviez sport. Tes blessures te faisant encore mal tu t'habillas lentement et à la fin tu te retrouvas toute seul dans les vestiaires c'est alors que Hara et ses sbires débarquèrent mais cette fois ci armé d'un ciseau. Tu eus tellement peur que tu te précipitas vers la deuxième sortie mais tu trébuchas et tombas conter le sol carrelé.
- Ahahha bah alors on ne tient plus sur ces jambes Marie ? Se moqua-t-elle en venant te tirer par les cheveux tandis que ces deux sous fifres te tenaient fermement pour que tu ne bouges pas.
- Ne t'inquiètes pas si tu ne bouges pas trop on v ajuste te refaire un coupe de cheveux et on en toucheras pas à ton jolie visage. Te chuchota l'une d'entre elle.
Tu ne pouvais rien faire alors tu décidas tout simplement de fermer les yeux pour en pas voir le massacre. Mais rien n'arriva alors au bout d'une minute tu ouvris les yeux et vit Niel en face de Hara. Tu fus stupéfaite.
- Qu'essayais tu de faire la exactement ? lui demanda-t-il énervé ce qui déstabilisa cette dernière. Lui que personne n'avait jamais vu énervé osé hausser le ton sur une fille cela valait son pesant d'or.
- Je .... bafouilla-t-elle . C'est pour toi que je l'ai fait !!!! Car Je t'aime !!! Hurla-t-elle alors.
- Tu m'aimes vraiment ? rétorqua alors Niel ironiquement.
- Oui !! répondit cette dernière plus déterminé que jamais.
- Très bien alors toi et te deux amies n'approchaient plus jamais Marie, Hara et tous les mecs de la bande c'est bien clair ? Hurla-t-il. elles furent tellement surprise de sa réaction et du regard noir qu'il leur lancèrent qu'elles partirent en courant et en pleurant. Soulagé que tout soit enfin fini tu soupira et te dirigea vers l'un des murs enfin de pouvoir te relever. Niel voyant cela il se précipita vers toi et te porta dans ces bras comme une vraie princesse. tu avais tellement rêvé de ce jour que tu deviens instantanément toute rouge ce qui fit rire ce dernier. Puis il te regarda dans les yeux et approcha ces lèvres des tiennes. Votre baiser dura longtemps et à la fin vous dures reprendre votre souffle tous les deux.
- Je t'aime Niel ! et depuis longtemps ... lui dis tu alors.
- Je sais ! répondit il satisfait de ton aveux. Car je suis tombé amoureux de toi en premier.
Tu fus choqué de sa révélation mais aussi extrêmement heureuse la chose qui t'inquiétais été la réaction de ton frère. Niel dut le sentir car il te chuchota à l'oreille :
- Ne t'inquiète pas CAP m'a donné sa bénédiction depuis longtemps il n'attendais plus que ta confession. Puis cette fois ci ce fut toi qui l'embrassa. Tu ne serais dire après lequel des deux embrassa l'autre en premier mais la seule chose que tu savais c'est que tu étais heureuse dans les bras de l'homme que tu aimes.

Imagine sur Niel

commentaires

Haut de page