Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Imagine sur Changmin

par Nell' 27 Décembre 2014, 21:19 imagines and fictions

Quand tu te réveilles tu es seule dans une piece sombre. Tu ne sais pas ce que tu fais la tu te souviens juste qu'en sortant de l'école tu marchais tranquillement dans la rue quand un homme cagoulé est sorti d'une voiture et t'a frappé. Après c'est le trou noir tu ne sais pas comment tu es arrivé ici et pourquoi tu es ici. Quand tu essayas de bouger tu sens que quelque chose retient tes mains. C'est alors que tu comprends que l'homme qui t'a enlevé t'a attaché les deux mains à une tête de lit. Mais la seule question qui te trotte dans la quête c'est : Pourquoi moi ? Tu n'es pas une fille de diplomate ou d'un riche marchant. Tes parents travaillent comme de simple employés dans une petite société. Alors pourquoi toi ? Soudain tu entends le bruit d'une clef dans la serrure de la porte. Tu as tellement peur que le seul reflexe que tu as c'est de faire semblant d'être encore évanouie.
Homme : Tu n'as pas besoin de faire semblant je sais que tu t'es réveillé.
Grillé en deux secondes. Quand tu te retournes pour apercevoir enfin ton ravisseur contre toute attente il ne ressemble pas à un gros ours ou même à un pervers d'une cinquantaine d’années comme tu t'y attendais. Au contraire il avait un corps bien fait et tu pouvais même voir ces muscles sous son t-shirt noir. Et quand tu croisas son regard tu fus envouté mais tu te ressaisis vite car il ne manquerait plus que tu tombes sous le charme de ton ravisseur. Néanmoins tu ne sais pas pourquoi mais tu avais l'impression de le connaitre ce regard et cette voix aussi.
Homme : Qu'est ce que tu as a me devisager ainsi !! * hurle *
Toi : Pardon .... je suis désolé ... * te recroqueville sur le lit *
Homme : * soupir * Bon je ne te ferait aucun mal .
A cette revelation tu fus soulagé dans un certain sens mais bien sur il y allait forcement avoir une contrepartie sinon il ne t'aurais pas enlevé.
Homme : Mais tu devras y mettre du tient.
Et voila Bingo ! Tu ne savais pas ce qu'il voulait te dire par " y mettre du tient " mais tu acquiessas vivement à cet arrangement. La chose que tu voulais c'est sortir de cette pièce sombre vite te surtout vivante ! Apres votre courte discussion l'homme repartie te laissant de nouveau seul dans attaché au lit. Tu ne sais pas combien de temps s'écoula avant qu'il revienne avec un plateau dans les mains. Quadn il le posa sur le lit tu eux un mouvement de recule instinctif. Ce qui le fit rire.
Homme : Bon je vais te detacher une main de façon a ce que tu pense manger d'accord ?
Toi : hum ...
Sur ce il s'exécuta et de la pièce te laissant manger tranquillement. Sur le plateau se trouver une assiette de nouilles et un verre d'eau. Ce n'etait pas exeptionel mais tu t'estimes deja heureuse qu'il te nourrisse. Quand ton ravisseur refit son apparition tu avais deja finit ton assiette, que tu avais englouté car les nouilles etaient vraiment bonnes. Il sourit une nouvelle fois en voyant l'eta de ton assiette puis te regarda.
Homme : Il y a une salle de bain dans la piece d'à coté. Tu veux y aller ?
Toi : euh ... oui ... * surprise *
Il détacha alors ton deuxième poignet et te fit entrer dans la salle de bain. Elle etait petite mais avait le necessaire une douche un Wc et un lavabo. Voyant qu'il ne sortait pas tu te retournas vers lui inquietes.
Toi : Vous n'allez pas rester la quand même ? ...
Homme : Sauf si tu le desir ? * fait un sourire de charmeur *
Toi : Non non ! *cries presque *
Amusé il sortie et tu l'entendis installé une chaise dans le couloir à coté de la porte au cas ou tu voudrais t'enfuires. Tu etais coincée. u pris alors un douche brulante afin d'essayer d'oublie les heures interminadables que tu avais passé sur ce lit dans cette piece sans lumière. Tu restas bien uen heure sous l'eau avant de te rabiller et de sortir de la salle de bain. En te voyant l'homme se leva et te ramena dans la chambre sombre. Tes journées se passèrent ainsi durant quatres jours. Le cinquième jours alors que tu etais toujours dans la petite chambre quand tu entendis une discution entre ton ravisseur et un autre homme. Tu essayas alors d'écouter une partie de leur discussion :
Homme : Ecoute ça fait 4 jours qu'elle est la c'est je crois c'est suffisant non.
Tu entendis alors un bruit car l'inconnu venait de frapper ton ravisseur. Bizarrement cela t'inquieta.
Inconnu : Tais toi ! C'est moi qui décide si c'est suffisant ! * Hurle * Elle m'a humilié alors elle doit payer pour ça ! Alors tu suis le plan !
Sur ces mots l'inconnu partie en claquant la porte en laissant ton ravisseur à terre. Inquiète tu l'appela :
Toi : Ohé !!! vous allez bien ???
Homme : hum ... tu t'inquiètes ?
Toi : Etrangement oui ... * avoues tu * vous ne pourriez pas me detacher ...
Homme : Pour que tu puisses t’enfuires ? la bonne blague * rigole difficilement *
Toi : Juste pour vous soignez ... idiot * murmure *
Tu n'avais aps remarqué qu'il s'etait rapprocher jusqu'au lit ou tu etais et tu hurlas quand il te chuchota :
Homme : Je t'ai entendu ! * souris *
Puis il libera tes mains et tu allas à la salle de bain car tu savais que la trousse de secours si trouvait. Quand tu sortis tu regardas un instant la porte de sortie de l'appartement. Vu l'etat de ton ravisseur tu pourrais t'enfuir sans probleme. Mais quelque chose t'empechais de le laisser comme ça. depuis ces quelques jours il t'avait toujours bien traité, ni n'avait pas été violent et n'avais aucuns gestes deplacés. De plus il t'avait ramener une lampe pour que tu es enfin de la lumière dans la chambre et quelques livres pour passer le temps. Alors tu dessidas de rentrer dans la chambre et soignas ton ravisseur.
Homme : Pourquoi tu es restée ?c
Toi : Vous m'avez toujours bien traité et puis tout à l'heure vous avez essayé de me faire sortir de la donc c'est ma façon de te remercier.
Homme : Dans ce cas tu peux me tutoyer maintenant je crois ? ^^ Et on sera plus à l'aise tous les deuxet puis tu me connais déjà la " voyeuse " ! * souris *
c'est alors que tu compris pourquoi tu avais le sentiment de le connaitre. Les seules personnes à t'appeller comme ça été les membre du groupe le plus dangereux de ton lycée.Ton ravisseur était shin changmin le second du caid de ton lycée. Tu l'avais toujours trouvé mignon mais son comportement t’insupportais. Tu retiras alors sa cagoule afin de confirmer l'identité de l'homme qui t'avait enlevé.
Toi : ... Changmin ... ce n'est pas possible .... mais pourquoi ?
Changmin : Par ce que tu as tenu tête au chef ... et qu'il ne l'a pas supporté ... je suis désolé vraiment ! * prend tes mains dans les siennes *
Il plongea alors son regard dans le tien et tu compris qu'il etait sincère.
Toi : Mais pourquoi m'avoir si bien traité durant ces quelques jours alors qu'au lycée tu me fais vivre un vrai enfer.
Changmin : Je n'etais pas pour participer à cet enlèvement mais je n'ai pas eut le choix ... et puis jamais je ne pourrais te faire mal.
Alors il posa sa main sur ta joue et rapprocha son visage du tien. Puis il déposa un doux baiser sur tes lèvres.
Changmin : je t'aime ...
Toi : Changmin ... ce n'est pas possible ... * te relève et va dans la chambre *
Changmin : Pourquoi ?! Tu ne m'aime pas ?
Toi : Non ... je ... je ne veux pas mettre ta vie en danger si ton chef à réagis aussi violemment tout a l'heure pour une chose futile et pourrait te tuer ...
Changmin : ... Repond juste à cette question : Est ce que tu m'aimes.
Tu ne pouvais nier cela alors tu acquiessas. A cette revelation Changmin t'attrapa le poignet et te fit sortir de la maison pour te faire monter dans une voiture. Tu eus beau le questionner il ne voulait pas te dire ou vous alliez. C'est quand tu vis la deventure d'un commisseria apparaittre que tu compris mais il etait trop tard Changmin c'etait deja rendu à l'interieur du commissariat pour se rendre. Apres quelques heures d'explications tu pus enfin le revoir mais les barreaux de sa cellules vous séparer. Tu posas alors tes mains sur les siennes et ton front contre le sien pour le detendre un peu. Vous saviez toout les deux que même si il n'avait fait qu'exécuter des ordres il etait quand même complice et risqué de faire de la prison. Mais cela ne casserait pas votre relation. elle venait tout juste de commencer et tu voulez qu'elle continue.
Toi : Je t'attendrais ... même si tu vas en prison je serais la à ta sortie. Je t'aime Changmin.

Imagine sur Changmin

commentaires

Haut de page